Les bottines suivent-elles les babines? Validation d’un modèle de congruence pour expliquer la santé, la satisfaction et la performance au travail

  • Mireille Demers Université de Moncton, UMCS
  • John Tivendell Université de Moncton
Mots-clés: modèle d'autocontradiction, congruence des perceptions, santé psychologique, satisfaction au travail, efficacité et productivité organisationnelles

Résumé

Les organisations d’aujourd’hui doivent composer avec des exigences de performance de plus en plus élevées tout en prônant le bien-être et la satisfaction de leurs employés. En effet, gérer les problèmes de santé psychologique au travail est devenu pour ces organisations un défi redoutable. Sachant que les modèles actuels ne répondent pas à la demande, la présente étude propose un modèle innovateur fondé sur la congruence des perceptions pour expliquer les extrants individuels tels que la santé mentale, la satisfaction et la performance, ainsi que les extrants organisationnels tels que la productivité et l’efficacité organisationnelles. Le modèle proposé, fondé sur le concept d'autocontradiction de Higgins et sur la théorie de congruence de Caplan, explore les relations triadiques de la congruence des perceptions de l'employé à propos des caractéristiques du travail et celles de l’organisation. L’étude a permis de rejoindre 201 travailleurs francophones âgés de 19 à 70 ans qui ont répondu à un questionnaire quantitatif. Le présent article expose les résultats de cette recherche et leurs implications, tout en suggérant l’importance de réduire les écarts extrêmes de perceptions pour améliorer la santé et la satisfaction des employés ainsi que l’efficacité et la productivité des organisations.

Publiée
2020-03-01
Rubrique
Articles de recherche