Les néoruraux en cavale vers la campagne : quelles conséquences pour le Québec?

  • Laurie Guimond Université du Québec à Montréal
  • Myriam Simard Institut national de la recherche scientifique

Résumé

La migration vers les campagnes de populations d’origine urbaine, qu’on surnomme les néoruraux, s’effectue à l’échelle du Québec, autant dans les régions adjacentes aux grands et moyens centres urbains de la vallée laurentienne qu’ailleurs dans la province. Cet article s’intéresse à leur profil et aux motivations qui justifient la concrétisation de leur projet migratoire. En outre, il explore les conséquences multiformes de leur établissement à la campagne, tout en proposant certaines pistes d’action pour répondre aux défis sous-jacents au phénomène de néoruralité.

Publiée
2020-05-12
Comment citer
Guimond, L., & Simard, M. (2020). Les néoruraux en cavale vers la campagne : quelles conséquences pour le Québec?. Revue Organisations & Territoires, 29(1), 19-25. https://doi.org/10.1522/revueot.v29n1.1120
Rubrique
Dossier spécial