Appel à proposition- Automne 2018

2018-08-16

Appel à proposition

Numéro thématique à la Revue hybride de l’éducation (RHÉ)

 

Apprendre du, au et par le travail en formation professionnelle : transformation des rapports entre les environnements, les organisations, les groupes et les individus

 

Comité de rédacteurs invités :

Marie Alexandre (UQAR)

Otilia Holgado (UdeS)

Annie de Champlain (CS Des Rives-du-Saguenay)

 

Cette proposition de numéro thématique à la Revue hybride de l’éducation (RHÉ) s’inscrit dans les suites du colloque 517 - Apprendre du, au et par le travail en formation professionnelle : transformation des rapports entre les environnements, les organisations, les groupes et les individus tenu dans le cadre de l’ACFAS, jeudi 10 mai et vendredi 11 mai 2018 à l’UQAC.

Ce colloque s’est donné comme objectif de contribuer à l’avancement des connaissances dans le domaine de l’apprentissage professionnel en situation de formation autant sur le plan théorique, méthodologique que pratique. Le tryptique formation-travail-apprentissage emprunté à la didactique professionnelle (Holgado et Balleux, 2015 ; Holgado et Mayen, 2017) pour être mis de l’avant dans chacune des communications, a permis d’aborder la formation professionnelle sous plusieurs angles tout en prenant en compte ces trois composantes dans une visée systémique. Diverses dimensions de la formation et du travail ont été abordées : des environnements, des organisations, des groupes et des individus porteurs de logiques différentes (Wittorski, 2016) mais convergentes et animées par un but unique : l’apprentissage pour le travail.

La production de nouveaux savoirs sur les rapports réciproques entre les composantes du travail a requis des alliances soutenues entre les chercheurs universitaires, les partenaires des milieux scolaires et ceux du marché du travail. Différents contextes d’apprentissage ont été examinés : au travail (en début d’emploi), en situation scolaire (en centre de formation), périscolaire et extrascolaire (en stage, en conditions de compétition ou en atelier de production). En considérant le travail et la formation comme des contextes favorisant les apprentissages, le colloque a remobilisé des concepts fondateurs. L’émergence d’interrelations entre chacun des axes permet d’enrichir la compréhension de chacun des trois pôle du trypique, définissant un modèle systémique de développement de compétences durables en Formation professionnelle et technique (Alexandre, 2018, adapté de Holgado et Balleux, 2015).

L’axe apprentissage-formation privilégie le concept de professionnalisation incluant des dimensions situationnelles de l’acquisition et de la mise en œuvre des savoirs professionnels (Jobert, 2002), la construction d’une identité professionnelle de référence (Geay, 2007) et l’inscription d’un rapport spécifique à l’activité sociale (Champy-Remoussenard, 2008).

L’axe travail-apprentissage prend en compte le développement de la compétence (Pastré, Mayen et Vergnaud, 2006), la mobilité de la main-d’œuvre ainsi que l’application et la maitrise de la compétence dans des situations nouvelles et plus complexes. Face à l’évolution rapide des métiers, des techniques et de l’organisation du travail, le concept d’employabilité mis de l’avant dans cet axe porte sur «la capacité d’un individu, à tout moment de sa vie professionnelle, de conserver, de trouver ou de retrouver un emploi dans des délais raisonnables tenant compte de la situation économique» (Bricler, 2009, p.100).

L’axe formation-travail reprend le concept de partenariat avec la contribution stratégique des organisations partenaires aux enjeux liés à la qualification, à une pédagogie de l’alternance (Geay, 2007) et du milieu de travail (Billett, 2004), à l'adéquation entre les aspirations professionnelles et les besoins de formation des travailleurs et travailleuses, aux compétences du futur (Dignard, 2017) et au codéveloppement professionnel (Payette et Champagne, 2000).

Cette publication collective gardera mémoire de ce colloque et rendra visible ses avancées à la communauté scientifique et professionnelle autant au Québec que dans la francophonie.

L’échéance pour faire parvenir votre intention de publication, incluant le titre provisoire de l’article et un résumé est le 17 septembre 2018 (rhe@uqac.ca).

Les articles seront attendus pour le 17 décembre 2018.

Pour télécharger l'appel à proposition, cliquez ici