Stimuler la coopération organisationnelle en regard de la diversité internationale des travailleurs : proposition d’un outil de gestion fondé sur la lieuité

  • Carène Tchuinou Université Laval
  • Anne-Laure Saives Université du Québec à Montréal

Résumé

Cet article vise à comprendre la coopération entre travailleurs immigrants à partir d’une analyse de leurs perceptions du lieu d’implantation de leur organisation. Partant des expériences de quelques travail-leurs camerounais de Montréal, nous avons découvert ce lieu comme une construction aux multiples facettes (géographique, locale et symbolique). Une fois la grille d’analyse « lieuitaire » établie, nous avons entrepris une activité de promenade commentée qui, à partir d’un itinéraire proposé par les participants, nous a permis d’identifier des éléments garants d’une meilleure coopération organisationnelle. Par un intérêt porté au partage des sens du lieu individuels, nous avons découvert que la réalisation d’une telle activité au sein des équipes de travail peut être porteuse d’une plus grande humanisation du travail et permettrait de mieux faire valoir la complémentarité des expériences et des savoirs individuels, des notions clés pour le partage, la création de connaissances, la collaboration et la coopération organisationnelle réussies.

Publiée
2018-06-18
Comment citer
Tchuinou, C., & Saives, A.-L. (2018). Stimuler la coopération organisationnelle en regard de la diversité internationale des travailleurs : proposition d’un outil de gestion fondé sur la lieuité. Revue Organisations & Territoires, 27(1), 95-106. https://doi.org/10.1522/revueot.v27n1.278
Rubrique
Articles