Nostalgie 2.0

  • Damien Hallegatte Université du Québec à Chicoutimi

Résumé

Les 30 dernières années de recherches sur la nostalgie, en marketing d’abord et en psychologie ensuite, ont considérablement fait avancer les connaissances sur cette émotion fascinante qui se trouve au coeur de nos vies personnelles, et dorénavant de notre vie collective. Cependant, cinq éléments se doivent encore d’être éclaircis : la nature même de la nostalgie comme émotion liée à un passé heureux et non comme préférence pour les choses du passé; la différence entre l’ancienneté perçue d’un objet et la nostalgie éventuelle d’un individu pour l’objet ancien; la distinction entre la propension à la nostalgie et la croyance au déclin; la distinction entre les dimensions spécifique et globale de la croyance au déclin; ainsi que le lien entre l’âge et la nostalgie. Cet article propose des raffinements et des changements conceptuels sur les quatre premiers éléments, grâce à des arguments théoriques et deux études quantitatives, ainsi que l’examen du lien entre l’âge et la nostalgie. Avant cela, nous offrons un résumé survolant plus de 300 ans d’histoire du concept de nostalgie. Les résultats de cette recherche nous amènent à conclure que l’expression « la nostalgie n’est plus ce qu’elle était » n’est pas un simple aphorisme, mais qu’elle décrit la réalité de ce concept au 21e siècle.

Publiée
2017-09-01
Comment citer
Hallegatte, D. (2017). Nostalgie 2.0. Revue Organisations & Territoires, 26(1-2), 165-184. https://doi.org/10.1522/revueot.v26i1-2.206
Rubrique
Articles