Cohabitation de la structure organisationnelle fonctionnelle avec la structure dite de « projet » : identification des meilleures pratiques de gestion

  • Jocelyne Gélinas Université du Québec à Chicoutimi

Résumé

Les entreprises qui désirent bénéficier des avantages d’une structure par projet tout en préservant la structure fonctionnelle en place, font face à la très grande difficulté et complexité de gérer la cohabitation de ces deux organisations et de leurs activités respectives. Cette étude a pour objectif l’identification des meilleures pratiques de gestion nécessaires à l’intégration des activités d’un projet de développement de produit, à celles associées aux départements de l’entreprise qui sont concernés par le projet. Plusieurs pratiques de gestion ont émergé des données, pratiques que nous avons regroupées sous cinq dimensions distinctes, mais susceptibles d’être complémentaires. Ces dimensions sont : le partage des responsabilités relatives au projet, la légitimité de la participation des membres au projet, la présence des membres de la haute direction tout au long du projet, l’application de la notion de client à l’interne, la flexibilité du contexte organisationnel. La principale contribution scientifique de cette étude est la mise en lumière des meilleures pratiques de gestion à mettre en place pour faciliter la cohabitation de deux structures organisationnelles, diamétralement opposées dans leur culture et la logique de leur fonctionnement. Les implications de ces résultats pour la recherche future sont discutées.

Publiée
2017-09-01
Comment citer
Gélinas, J. (2017). Cohabitation de la structure organisationnelle fonctionnelle avec la structure dite de « projet » : identification des meilleures pratiques de gestion. Revue Organisations & Territoires, 26(1-2), 131-144. https://doi.org/10.1522/revueot.v26i1-2.203
Rubrique
Articles