L’accompagnement entrepreneurial comme activateur de performance : cas de la BSTP Cameroun

  • Marie Romuald Pouka Pouka Université du Québec à Trois-Rivières
  • Théophile Serge Nomo Université du Québec à Trois-Rivières

Résumé

La littérature sur les structures de soutien et sur les programmes d’aides aux PME (pépinières, incubateurs, financements, achats gouvernementaux réservés aux PME, incitations ou exonérations fiscales, subventions, etc.) est abondante. Toutefois, les évaluations quant à la performance et à la pertinence de certains de ces organismes et programmes le sont moins, notamment dans les pays en développement. Par exemple au Cameroun, la majorité des recherches s’articulent autour du financement des PME, de la fiscalité ou des pratiques de gestion. Aussi, cet article examine le lien entre une de ces structures, soit la Bourse de sous-traitance et de partenariat (BSTP) et la performance des PME. L’objectif est d’évaluer les impacts des programmes de la BSTP sur la performance des PME, d’en relever les limites et de proposer quelques suggestions pour mieux les étoffer. Nos résultats démontrent que c’est à travers deux axes bien définis des programmes de la BSTP, soit le programme Profilage et le Programme de Développement des Fournisseurs (PDF), que la performance des PME se fait sentir. Les autres programmes se sont avérés inefficaces.

The literature on support structures and support programs for SMEs (incubators, clusters, financing, government purchases reserved for SMEs, tax incentives or exemptions, subsidies, etc.). is abundant. However, evaluations of the performance and relevance of some of these agencies and programs are less so, particularly in developing countries. For example, in Cameroon, most research focuses on SME financing, taxation, or management practices. Also, this article examines the link between one of these structures, i.e. the Outsourcing and partnership Exchange (SPX), and the performance of SMEs. The objective is to evaluate the impacts of its programs on the performance of SMEs, to identify their limits and to propose some suggestions to better expand them. Our results show that it is through two clearly defined axes of the SPX programs, i.e. the Profiling program and the Suppliers Development Program, that the performance of SMEs is felt. The other programs have proven ineffective.

Publié-e
2022-06-01
Comment citer
Pouka Pouka, M. R., & Nomo, T. S. (2022). L’accompagnement entrepreneurial comme activateur de performance : cas de la BSTP Cameroun. Revue Organisations & Territoires, 31(1), 11-26. https://doi.org/10.1522/revueot.v31n1.1443
Rubrique
Dossier spécial