Faire le point sur l’urbanisme tactique : entre innovations et dérives dans la fabrique de la ville

  • Sylvain Lefebvre Université du Québec à Montréal
  • Jérémy Diaz Université du Québec à Montréal
  • Jean-Marc Adjizian Université d'Ottawa

Résumé

L’article s’intéresse au phénomène très répandu ces dernières années de « l’urbanisme tactique », une tendance qui recoupe plusieurs réalités et nouveaux types d’aménagement et de planification territoriale. Ces nouvelles modalités de fabrique de la ville peuvent représenter un amalgame de pratiques très diversifiées de réappropriation de l’espace urbain, privé ou public, se traduisant par des transformations physico-spatiales ou événementielles, généralement spontanées, citoyennes et politiquement engagées (urbanisme temporaire, éphémère, populaire, insurgé, transitoire, etc.). Elles prennent d’assaut les interstices de l’espace urbain, sont parfois illégales (l’idée de guérilla urbaine, de space hacking, etc.), puis sont récupérées par les instances (administrations locales, promoteurs, investisseurs) comme prévalorisation au marché foncier et aux espaces environnants. Montréal n’a pas échappé à ce phénomène, et la multiplication des projets et des initiatives est exponentielle depuis quelques années.

Publié-e
2020-07-01
Comment citer
Lefebvre, S., Diaz, J., & Adjizian, J.-M. (2020). Faire le point sur l’urbanisme tactique : entre innovations et dérives dans la fabrique de la ville. Revue Organisations & Territoires, 29(2), 15-23. https://doi.org/10.1522/revueot.v29n2.1147
Rubrique
Dossier spécial